AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Normal ou paranormal?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lov
Vortex
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 23
Localisation : Humhum.
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 9:12

Défois j'ai des sentiments de déja vu ou de déja vecu.
Esque c'est normal et j'ai fait ce topic pour rien
Ou est ce que ce n'est pas normal et la vous pouvez m'eclairez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stabs-me.skyblog.com
SiD
Vortex
avatar

Nombre de messages : 1898
Age : 25
Localisation : montauban (tarn-et-garonne, 82)
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 10:18

Y'a déja un topic sur les rêves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siderios.skyblog.com
Di@blO
Sphère
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 10:22

moi osi g desfois des impressions de deja vu Shocked Shocked lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lov
Vortex
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 23
Localisation : Humhum.
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 10:44

SiD a écrit:
Y'a déja un topic sur les rêves

C'est pas un reve.C'est pendant que je suis réveillée . Par exemple quand quelqu'un me parle j'ai l'impression qu'on ma déja dit la méme chose au méme endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stabs-me.skyblog.com
SiD
Vortex
avatar

Nombre de messages : 1898
Age : 25
Localisation : montauban (tarn-et-garonne, 82)
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 10:51

Je sais mais on en a déja parlé de ça. jcrois ke c'est dans le topic... enfin... je sais plus! mais je sais k'on en a parlé autre part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siderios.skyblog.com
Hoshiko
Vortex
avatar

Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 29/07/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 11:41

Oui dans un topic ou on parlais des rêves prémonitoire qui n'en sont en fait pas. Sinon les impressions de déjà vu chez moi sont assez fréquentes, parfois je sais se qui va se passé juste après parce que j'ai l'impression de déjà vu .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lov
Vortex
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 23
Localisation : Humhum.
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 11:44

"Déjà vu" veut dire, en français ou en anglais, l'impression étrange ou l'illusion d'avoir déjà vu ou fait l'expérience de quelque chose qu'on voit ou fait pour la première fois. Si nous présumons que l'expérience est vraiment celle d'un événement dont on se souvient, l'impression de déjà vu serait due au fait que l'on n'aurait pas pleinement prêté attention ni encodé dans sa mémoire l'expérience initiale. Si tel est le cas, le plus probable c'est que la situation présente déclenche le souvenir d'un fragment de notre passé. L'expérience peut sembler étrange parce que le souvenir est tellement fragmentaire que l'on ne fait pas de lien solide avec d'autres souvenirs.

Par conséquent, le sentiment que l'on a déjà été là est souvent dû au fait qu'on a effectivement déjà été là. On a simplement oublié la plus grande partie de l'expérience initiale parce qu'on n'y prêtait pas attention la première fois. L'expérience initiale peut même avoir eu lieu quelques secondes ou minutes plus tôt.

Par ailleurs, l'impression de déjà vu peut être due au fait que nous avons vu des photos ou entendu des anecdotes qui nous ont frappées plusieurs années auparavant. L'impression peut faire partie des vagues souvenirs de l'enfance.

Toutefois, il est possible que l'impression de déjà vu soit déclenchée par une réaction neurochimique dans notre cerveau qui n'est liée en rien à une expérience réelle du passé. L'on se sent étrange et on identifie cette sensation avec un souvenir, même si l'expérience est complètement nouvelle.

L'expression " déjà vu " a été appliquée à cette expérience par Émile Boirac (1851-1917), qui avait un grand intérêt pour les phénomènes parapsychiques. Ce terme dirige notre attention vers le passé. Cependant, à la réflexion, on se rend compte que ce qui est unique à l'impression de déjà vu ne provient pas du passé mais du présent, en fait de l'impression étrange que l'on a. Nous avons souvent des expériences durant lesquelles nous ne sommes pas sûrs de leur nouveauté. Nous sommes alors portés à nous poser des questions comme : " Ai-je déjà lu ce livre? ", " Est-ce que j'ai déjà vu cet épisode d'une série télévisée? ", " Cet endroit me dit quelque chose, suis-je déjà venu ici? " Et pourtant ces expériences ne sont pas accompagnées d'une impression étrange. On peut se sentir un peu confus, mais le sentiment qui accompagne l'impression de déjà vu n'est pas la confusion, mais une sensation étrange. Il n'y a rien d'étrange à ne pas se souvenir si on a lu un livre ou non, surtout si l'on est âgé de 50 ans et qu'on a lu des milliers de livres au cours de sa vie. Dans l'impression de déjà vu, on se sent étrange parce qu'on n'a pas l'impression que l'on devrait être familier avec la perception actuelle. Ce sentiment que quelque chose n'est pas approprié à la situation n'existe pas quand on ne sait pas si on a vu un film ou lu un livre auparavant.

Il est possible que les tentatives d'explication du phénomène de déjà vu, soit par des souvenirs oubliés, des vies antérieures, la clairvoyance, et ainsi de suite soient complètement à côté de la plaque. Nous devrions parler du sentiment de déjà vu. Ce sentiment peut être causé par un état du cerveau, des facteurs neurochimiques durant la perception et qui n'ont rien à voir avec la mémoire. Il est bon de noter que l'impression de déjà vu est commune à de nombreux patients psychiatriques. Elle précède souvent des crises d'épilepsie provenant des lobes temporaux. Lorsqu'en 1955 Wilder Penfield a pratiqué sa fameuse expérience au cours de laquelle il a stimulé électriquement les lobes temporaux, il a constaté qu'environ 8% de ses sujets avaient des " souvenirs ". Il a alors cru avoir réveillé de véritables souvenirs. Mais il pouvait s'agir d'hallucinations et des premiers exemples de stimulation artificielle de l'impression de déjà vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stabs-me.skyblog.com
SiD
Vortex
avatar

Nombre de messages : 1898
Age : 25
Localisation : montauban (tarn-et-garonne, 82)
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 11:59

Hoshiko a écrit:
Oui dans un topic ou on parlais des rêves prémonitoire qui n'en sont en fait pas. Sinon les impressions de déjà vu chez moi sont assez fréquentes, parfois je sais se qui va se passé juste après parce que j'ai l'impression de déjà vu .....
Bizzard bizzard... Suspect lol moi aussi ça m'arrive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siderios.skyblog.com
Aleera
Sphère
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 14:12

Enfaite j'ai demander a ma mère enfaite c'est ton cerveau qui revient une seconde en arrière donc tu as l'impression d'avoirdéja vécu ce moment!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melinda
Invité



MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 14:36

moi ça m est arriver de faire un reve et le lendemain tout ce passer comme dans mon reve.
les scene ce que les gens diser je le savais dejas comme si j avais vecu 2 fois la meme journée
Revenir en haut Aller en bas
Mokosuke
Sphère
avatar

Nombre de messages : 405
Age : 28
Localisation : Var (83)
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 25 Oct - 15:24

ça m'arrive aussi parfois, les impressions de déjà vu. Parfois, quand je réfléchis bien, j'arrive a retrouver le moment où j'avais déjà vécu "cela". D'autres fois, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mokosuke.skyblog.com
Lov
Vortex
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 23
Localisation : Humhum.
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Jeu 26 Oct - 2:01

Moi dés que j'ai l'impression de déjà vu je cherche ou quand sa c'est déja passé et je me rappelle que j'en avait déja révé Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stabs-me.skyblog.com
SiD
Vortex
avatar

Nombre de messages : 1898
Age : 25
Localisation : montauban (tarn-et-garonne, 82)
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Jeu 26 Oct - 3:45

Ben défois quand j'ai cette impression enfait c'est des rêves que je fesait quand j'étais petit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://siderios.skyblog.com
gluttony
Vortex
avatar

Nombre de messages : 1663
Age : 31
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Jeu 26 Oct - 6:02

c'est tout a fait normal, dans un topic j'avais lu une explication donnée par hoshi je crois, ça peut t'aider
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://konoha.coolbb.net
Sinaa
Admin
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 28
Date d'inscription : 17/07/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Jeu 26 Oct - 7:01

Oui, on en avait déjà parler dans le topic des rêves.

Citation :
moi ça m est arriver de faire un reve et le lendemain tout ce passer comme dans mon reve.
C'est plus une impression de déjà vu là, c'est carrément un rêve prémonitoire. Les impressions de déjà vu, ça dure quelques secondes seulement (enfin pour moi...)
Et est ce que vous avez déjà eu des impressions de déjà vu d'impression de déjà vu? Je m'explique, il m'est déjà arrivé d'avoir l'impression d'avoir déjà vécu une scène au moins 3 fois. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paranormal.bbfr.net
gluttony
Vortex
avatar

Nombre de messages : 1663
Age : 31
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Jeu 26 Oct - 7:03

oui je te comprend boss, moi j'ai l'impression que j'ai deja vecu une scène un nombre incalculable de fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://konoha.coolbb.net
Zibeline
Sphère


Nombre de messages : 27
Age : 27
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Jeu 26 Oct - 7:57

Aleera a écrit:
Enfaite j'ai demander a ma mère enfaite c'est ton cerveau qui revient une seconde en arrière donc tu as l'impression d'avoirdéja vécu ce moment!!!

J'ai vécu deux fois le même repas. J'en suis persuadée et c'est très étrange, on me prend pour une folle! Je ne sais plus si je l'ai rêvé ou vraiment vécu la première fois mais ça m'a marqué et j'ai tout de suite était déboussolée par cette impression.

Edit: je pencherai plus pour le rêve parce que j'ai souvent rêvé de ce qui allait se passer ensuite genre rencontre avec un garçon à la rentrée scolaire, etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casa
Sphère


Nombre de messages : 28
Age : 36
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Jeu 26 Oct - 11:01

En fait d'un point de vue scientifique ce qui se produit exactement, c'est que le cerveau mélange pendant quelques secondes la mémoire à long terme, et la mémoire immédiate ( qui sont deux choses qui fonctionnent séparement ), d'où la sensation d'avoir déjà vécu la scène, et l'incapacité de dire si c'était il ya longtemps ou il ya quelques minutes...

Personnellemnt, je pense qu'il y autre chose la dessous, mais j'ignore quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paralysie-du-sommeil.probb.fr
Lov
Vortex
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 23
Localisation : Humhum.
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Jeu 26 Oct - 12:35

Sinaa a écrit:
Oui, on en avait déjà parler dans le topic des rêves.

Oh désolée.

Sinaa a écrit:
Citation :
moi ça m est arriver de faire un reve et le lendemain tout ce passer comme dans mon reve.
C'est plus une impression de déjà vu là, c'est carrément un rêve prémonitoire. Les impressions de déjà vu, ça dure quelques secondes seulement (enfin pour moi...)
Et est ce que vous avez déjà eu des impressions de déjà vu d'impression de déjà vu? Je m'explique, il m'est déjà arrivé d'avoir l'impression d'avoir déjà vécu une scène au moins 3 fois. Very Happy

Oui j'en ai déja eu.C'est vraiment bizarre et je n'aime pas cette sentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stabs-me.skyblog.com
Fantomimi
Sphère
avatar

Nombre de messages : 48
Age : 24
Localisation : Beauvais et Aux marais
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Jeu 26 Oct - 14:26

moi ca m arrive souvent l impression de deja vecu.Et sa ma sauvé la vie: j etais en velo et je roulé sur la route et je sais pas pourquoi mais je me suis dit qu il falait que je tourne sur la voie de gauche car j avais un mauvais presentiment alors je le fait et 10 seconde plus tard vla une voiture qui grille la priorité de droite et rentre dans la voiture qui avait pris ma place bon le choc ne fut pas grave juste des blessures legere mais sa aurai été moi sur mon velo sa n aurai pas ete des blessure legere loin de la... No

Sinon pour l impression de deja vue sa m arrive regulierement 2 a 3 fois par semaine moi jm bien sa me fait tout drole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Screamer
Vortex
avatar

Nombre de messages : 1572
Age : 28
Localisation : dtc
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mar 31 Oct - 6:31





L’impression de déjà-vu


Un soir, vous êtes attablé avec des amis en train de dîner quand tout à coup, la scène vous semble étrangement familière. Les mots échangés, les gestes faits vous donnent l’impression d’avoir déjà vécu cette soirée mais sans qu’il vous soit possible de la situer dans le passé. L’aviez-vous rêvée ? Le souvenir est tellement saisissant que vous avez l’impression de savoir à l’avance ce qui va être fait ou dit. Ce sentiment est fugitif, dure à peine quelques secondes mais laisse une sensation très troublante. Si vous l’avez déjà éprouvée, vous avez expérimenté l’« impression de déjà-vu ».

Définition

Décrite par des psychiatres, des psychologues, des neurologues mais aussi des écrivains depuis la fin du 19e siècle, l’impression de déjà-vu était alors nommée « paramnésie », « sentiment de pré-existence », « état de rêve », « sensation de déjà-vécu » ou « illusion d’avoir été là avant »… Le terme de « déjà-vu » semble avoir été utilisé pour la première fois par un médecin français, Émile Boirac, en 1876 et est à présent communément employé dans la plupart des langues. La définition du phénomène, à l’origine aussi imprécise que son nom, a varié au fil du temps. La plus répandue aujourd’hui a été donnée par le docteur Vernon Neppe en 1983 [1] :

Impression subjective et inappropriée de familiarité lors d’un événement présent,
non associée à un souvenir précis.

Avez-vous déjà vu ?

Depuis plus d’un siècle, l’impression de déjà-vu a été étudiée essentiellement au moyen de questionnaires rétrospectifs soumis à des échantillons de sujets dits « sains » ou présentant une pathologie cérébrale identifiée. Le but de ces questionnaires était d’obtenir des informations sur les sensations produites, leurs conditions d’apparition et les personnes concernées. Ils abordaient donc généralement le contexte et le contenu du déjà-vu (gestes, paroles, circonstances, lieux), sa fréquence, l’état physique et émotionnel du sujet, ainsi que ses réactions psychologiques lors de cette expérience.

En 2003, Alan S. Brown a publié dans le Psychological Bulletin une synthèse des principales études concernant l’impression de déjà-vu. En pointant les défauts de certaines d’entre elles, il relève que dans ces questionnaires, l’impression de déjà-vu a parfois été assimilée à un phénomène paranormal, au même titre que les OBE (Out Of Body Experience ou expérience de sortie du corps), les poltergeists (esprits frappeurs), la télépathie ou la psychokinèse (déplacement d’objet par la pensée). Si cette assimilation a pu biaiser a priori les résultats de l’étude, Ross et Joshi (1992) [2] en ont tout de même conclu que le déjà-vu est une expérience trop commune pour pouvoir être considérée comme un phénomène paranormal. [3]
En effet, en moyenne, 70% d’entre nous ont une ou plusieurs fois ressenti cette sensation étrange. Il ne semble pas y avoir de différence significative entre les hommes et les femmes mais des variations en fonction de l’âge. Plusieurs études mettent en évidence une diminution de la fréquence du phénomène après 25 ans : en moyenne, les jeunes de 20 à 25 ans semblent vivre 10 fois plus de déjà-vu que leurs aînés de 45 à 50 ans (2,5 fois par an contre 0,25 fois par an environ, d’après Chapman et al.,1951 [2]).
Mais face à ces données, une certaine réserve, inhérente à toute étude scientifique de phénomène subjectif basée sur le témoignage, s’impose pour éviter les conclusions hâtives. Brown rappelle en effet que notre représentation du déjà-vu a évolué au fil du temps. Autrefois don de voyance ou preuve d’une réincarnation, il est maintenant davantage perçu comme un bref dysfonctionnement du cerveau. Cette évolution culturelle pourrait expliquer les différences de fréquence observées, les jeunes avouant plus facilement que leurs aînés avoir déjà ressenti cette impression.

D’autres études ont établi une corrélation entre le déjà-vu et le niveau scolaire ou socio-économique des sujets. Les personnes ayant suivi de longues études, et/ou ayant un niveau social élevé rapportent de manière significative plus d’expériences de déjà-vu, tout comme celles qui voyagent beaucoup (Chapman et Mensh, 1951 ; Kohr, 1980 [2]). Ces études ne permettent pas pour autant de déduire une causalité, certains de ces paramètres (niveau scolaire, niveau socio-économique, voyages) pouvant également être corrélés.
Cependant, la fatigue, l’état de stress ou d’anxiété jouent indéniablement un rôle important dans le déclenchement du déjà-vu. De nombreux auteurs (Siomopoulos, 1972 ; Yager, 1989 parmi les études les plus récentes [2]) rapportent que la fréquence des phénomènes augmente chez les sujets en état de grande fatigue ou après une période de stress.

En ce qui concerne les sujets souffrant d’une pathologie cérébrale, aucun lien particulier entre le déjà-vu et la schizophrénie n’a pu être établi. En revanche, les sujets épileptiques semblent fréquemment expérimenter l’impression de déjà-vu, en particulier lorsque leur épilepsie affecte la face interne du lobe temporal : plus d’un sur cinq rapportent avoir vécu un déjà-vu lors d’une crise d’épilepsie temporale (Bartolomei et al., 2004). Le déjà-vu épileptique est cependant plus long que le déjà-vu « normal », il se manifeste avant la crise comme un symptôme précurseur et peut être suivi d’une perte de connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Screamer
Vortex
avatar

Nombre de messages : 1572
Age : 28
Localisation : dtc
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mar 31 Oct - 6:32

Explications

Diverses interprétations ont été proposées pour expliquer le déjà-vu mais les mystères de ce phénomène troublant n’ont pas encore été complètement élucidés.
Les impressions de déjà-vu furent d’abord perçues comme les traces mnésiques de vies antérieures et beaucoup y virent donc la preuve évidente de la survie de l’âme et de sa réincarnation. Cette explication très populaire traversa les siècles. En 1912, le psychanalyste Sandor Ferenczi rapporte le cas d’une de ses patientes interprétant ses fréquentes impressions de déjà-vu comme des souvenirs de sa vie antérieure de crapaud [4]. Dans son livre « La réincarnation », Pierre Vigne évoque le cas d’Augustin Lesage qui en 1912, abandonna son travail de mineur pour se convertir subitement à la peinture. Autodidacte, il se disait guidé par la voix d’un artiste antique, Marius de Tyane. Premier peintre médiumnique, il acquit la certitude d’être la réincarnation du peintre égyptien Méra lors d’un voyage en Égypte en 1939 où il ressentit d’intenses impressions de déjà-vu et trouva sur les murs de la tombe du peintre une fresque ressemblant étrangement à son dernier tableau [5].

Aujourd’hui encore, les impressions de déjà-vu sont souvent interprétées comme des réminiscences de vies passées. Dans un livre intitulé « Les enfants qui se souviennent de leurs vies antérieures » et illustré de nombreux témoignages, le psychiatre Ian Stevenson consacre une large place aux impressions de déjà-vu dans le chapitre « Justifications de la croyance ». De même, le célèbre couturier Paco Rabanne s’appuie sur cet argument - et le génie précoce de certains artistes - pour affirmer l’existence de la réincarnation : « Le phénomène du déjà-vécu est la preuve évidente de vies antérieures. Mozart a composé dans une autre vie, sinon, comment aurait-il pu créer ses chefs-d’œuvre à 9 ans ? » [6]

Puisque le déjà-vu nous donne l’impression de pouvoir anticiper le futur, il a également été assimilé à une expérience de précognition. Ainsi, au cours de ses fameuses lectures, le médium Edgar Cayce affirmait que les impressions de déjà-vu sont dues à des rêves prémonitoires oubliés. La sensation de familiarité serait alors induite par la réminiscence d’une situation déjà vécue mais en rêve [8].
Cependant, les parapsychologues semblent aujourd’hui distinguer très clairement cette faculté extrasensorielle de la sensation de déjà-vu, qui présente selon eux plusieurs différences fondamentales. En effet, la précognition ne donnerait pas lieu au sentiment d’étrangeté caractéristique du déjà-vu et se produirait bien avant les événements pressentis, alors que le déjà-vu est lui quasi simultané. De plus, la précognition serait surtout associée à des événements affectifs forts et/ou traumatisants (décès, accidents, etc.) alors que l’impression de déjà-vu concerne plutôt des situations anodines de la vie quotidienne [7].
L’interprétation d’Edgar Cayce était assez proche de l’explication déjà proposée par Sigmund Freud dans Psychopathologie de la vie quotidienne (1901) où le père de la psychanalyse assimilait le déjà-vu à un « déjà-rêvé », sans pour autant parler de rêve prémonitoire. Rejetant radicalement « l'explication relevant d'un mysticisme naïf, qui prétend utiliser le phénomène de déjà-vu comme une preuve des existences antérieures de notre moi psychique » [9], Freud considérait ce phénomène comme la réminiscence d'un fantasme ou d'une « rêverie inconsciente » [10].

D’autres hypothèses explicatives du déjà-vu font appel à différents processus cérébraux liés au traitement dual de l’information, à la mémoire, à l’attention ou à la neurologie.
Certains scientifiques pensent en effet que l’impression de déjà-vu pourrait s’expliquer par un dysfonctionnement du traitement dual de l’information, deux processus cognitifs interactifs qui normalement sont synchronisés étant momentanément désynchronisés ou l’un pouvant être éventuellement activé sans l’autre.

Pour Gloor (1990) [2], le sentiment de familiarité et la « récupération » (retrieval) d’un souvenir seraient deux fonctions cognitives indépendantes mais interactives. Lors du déjà-vu, le sentiment de familiarité serait activé en l’absence de souvenir. Pour De Nayer (1979) [2], la mémoire fonctionnerait comme un magnétoscope. Les processus d’enregistrement (mémorisation) et de lecture (souvenir) ne pourraient donc être activés en même temps sauf lors d’une impression de déjà-vu où la scène enregistrée déclencherait simultanément le sentiment de familiarité du souvenir. Bergson (cité par Carrington, 1931 [2]) estime quant à lui que les processus de perception et de mémorisation sont des événements simultanés. Une scène est donc, selon lui, mémorisée au moment où elle est perçue même si la fonction de perception nous semble dominante. Mais la fatigue, l’inattention, la distraction pourrait momentanément désynchroniser ces processus : la mémorisation deviendrait alors brièvement le processus prépondérant ce qui, n’ayant pas bien perçu la scène que nous sommes en train de mémoriser, nous donnerait l’impression de l’avoir déjà vécue.
Les explications liées à la mémoire supposent que le sentiment de familiarité ressenti lors du déjà-vu est associé à un souvenir réel que l’on ne peut retrouver. Dans ce cas, l’impression de déjà-vu pourrait être déclenchée par une situation déjà vécue mais dans un autre contexte (même gestes, même paroles…), par un élément familier de la scène rappelant un souvenir indéfinissable (objet, vêtement, parfum…) voire par la configuration des lieux, la disposition particulière des meubles, etc., auxquels le souvenir premier n’est plus associé.

Pour d’autres, l’impression de déjà-vu serait liée à l’attention. Du fait de la fatigue, du stress ou du manque de concentration, une première perception brève et distraite de l’événement présent serait immédiatement suivie d’une seconde perception plus attentive. La première perception serait alors ressentie comme un souvenir vague, associé à un passé lointain, sans que nous ayons conscience de sa récence, les deux perceptions pouvant n’être espacées que d’une fraction de seconde.
Puisque les déjà-vu sont plus fréquents chez les patients atteints d’épilepsie temporale, certains neurologues émirent l’hypothèse que l’impression de déjà-vu pouvait résulter d’une petite lésion du lobe temporal. Mais d’après les dernières observations (Bartolomei, 2004), il est plus vraisemblable que cette zone soit, certes, impliquée dans le phénomène mais pas nécessairement endommagée.

D’autres neurologues estiment que pour atteindre les centres corticaux depuis les organes sensoriels, les informations en particulier visuelles pourraient suivre deux chemins neuronaux différents. Les messages qui normalement arrivent simultanément sont interprétés comme une même perception. Si un délai allonge le temps d’arrivée du deuxième message, ils sont alors interprétés comme deux perceptions distinctes. Le sentiment de familiarité du déjà-vu résulterait donc de la première perception assimilée à un souvenir plus ancien qu’il ne l’est en réalité. Une autre version de cette hypothèse attribue à ces deux chemins un caractère primaire et secondaire. Le message secondaire arriverait normalement après la perception primaire mais si l’inverse se produit, la perception primaire semble familière puisque le message secondaire est déjà mémorisé.

La plupart de ces explications ne sont que des hypothèses, malheureusement difficiles à tester expérimentalement dans l’état actuel de nos connaissances sur le fonctionnement du cerveau et des moyens techniques permettant son étude. Elles restent néanmoins des spéculations intéressantes bien qu’impossibles à vérifier ou réfuter pour le moment.

La dernière hypothèse neurologique

Une récente expérience réalisée à Marseille par le neurologue Fabrice Bartolomei et ses collaborateurs a apporté de nouvelles informations, peut-être essentielles pour notre compréhension du déjà-vu.

En 1954, en décrivant l’effet de stimulations électriques, le neurochirurgien canadien Wilder Penfield avait réussi à établir des cartes sensorielles et motrices du cortex cérébral humain. La sonde électrique étant appliquée directement sur le cortex de ses patients, la stimulation restait superficielle et seul le néocortex était donc exploré. Cependant, ces stimulations électriques déclenchèrent parfois, chez certains sujets, des sensations proches du déjà-vu. Penfield en conclut donc que ce phénomène devait émaner du néocortex temporal.

Le développement de nouvelles techniques exploratoires dans les années 1960 poussa un peu plus loin les recherches sur le fonctionnement du cerveau. L’encéphalographie et la stéréoencéphalographie (méthode d’implantation d’électrodes intracérébrales) en particulier, permirent de stimuler et d’enregistrer l’activité de structures plus profondes. Les médecins ont ainsi pu observer le déclenchement de déjà-vu lors de stimulations électriques des structures temporales internes : le complexe amygdalien et l’hippocampe. Dans la mesure où ces zones sont impliquées dans les processus de mémorisation, les neurologues en ont déduit que le déjà-vu devait être une perturbation temporaire des systèmes mnésiques.
Cependant, le phénomène restait anecdotique pour les patients épileptiques : seuls 2% d’entre eux rapportaient lors d’une stimulation de complexe amygdalien ou de l’hippocampe une impression, en réalité plus proche de la réminiscence (remémoration d’un souvenir précis) que du déjà-vu. De plus, le rôle de ces deux structures temporales ne semblait pas nettement différencié, ce qui laissait plutôt penser que leur stimulation agissait sur une autre zone cérébrale et déclenchait donc de manière indirecte mais imprécise le déjà-vu.
En revanche, en stimulant la zone rhinale de patients épileptiques, Bartolomei et ses collaborateurs, déclenchèrent dans 11% des cas (sur 280 stimulations administrées à 24 patients), une impression de déjà-vu. Cette zone rhinale, située sous l’hippocampe, composée du cortex entorhinal et du cortex périrhinal, semble donc être plus directement impliquée dans le déclenchement de l’impression de déjà-vu.
D’après des études réalisées chez le singe, les cortex rhinaux jouent un rôle important dans la mémoire de reconnaissance visuelle. Le cortex périrhinal, en particulier, ne serait activé que lors d’une situation nouvelle. Cette zone permettrait de repérer la « nouveauté » avant de la mémoriser.



es résultats du Dr Bartolomei laissent donc penser que l’impression de déjà-vu résulterait d’une « panne » temporaire affectant le cortex périrhinal. Normalement, face à une situation nouvelle, les informations sensorielles convergent vers le cortex périrhinal avant d’être transmises au cortex entorhinal puis à l’hippocampe où elles sont en partie mémorisées. Si le cortex périrhinal cesse momentanément de fonctionner à cause d’une fatigue cérébrale, d’un état de stress, etc., le caractère nouveau de la situation ne peut théoriquement pas être identifié et la scène semble donc familière. Nous aurons alors l’impression de l’avoir déjà vécue.

Conclusion

Le déjà-vu est l’impression subjective et fugace d’avoir déjà vécu la scène qui se déroule sous nos yeux, sans pourtant pouvoir situer ce souvenir dans le passé. Bien qu’il ne soit pas vécu avec angoisse, il est tout de même très troublant et souvent associé à un sentiment de surprise ou de malaise qui s’estompe rapidement.

La subjectivité du phénomène rend son étude délicate, basée en partie sur des questionnaires et des témoignages. Cependant, notre compréhension du déjà-vu s’est améliorée grâce aux progrès de la neurologie. On sait aujourd’hui que le lobe temporal est impliqué dans son déclenchement. La dernière hypothèse neurologique, étayée par des observations expérimentales, l’explique par une panne momentanée, due à la fatigue ou au stress, de la zone nous permettant de repérer le caractère nouveau d’une situation : le cortex périrhinal. Inactivé brièvement, il pourrait générer un sentiment de familiarité qui nous donnerait l’impression que nous avons déjà vécu le même événement dans les mêmes conditions.

L’impression de déjà-vu ne serait donc finalement qu’une illusion perceptive due à un dysfonctionnement temporaire de notre cerveau [11].

Auteur : Géraldine FABRE
20 février 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slapgirl
Sphère
avatar

Nombre de messages : 392
Age : 27
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mar 31 Oct - 12:14

waho la recherche!! Shocked lol!
merci ^^ lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Screamer
Vortex
avatar

Nombre de messages : 1572
Age : 28
Localisation : dtc
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mar 31 Oct - 14:32

Slapgirl a écrit:
waho la recherche!! Shocked lol!
merci ^^ lol!

a vot service mamzelle :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lov
Vortex
avatar

Nombre de messages : 2364
Age : 23
Localisation : Humhum.
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   Mer 1 Nov - 11:30

Merci Screamer. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stabs-me.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Normal ou paranormal?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Normal ou paranormal?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» émissions "NORMAL PARANORMAL" - M6
» DEBAT N° 2 : Qu'est ce que le paranormal ?
» films d'horreur, d'épouvante, de paranormal
» hergé et le paranormal
» ecart normal reduit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARANORMAL :: Paranormal :: Rêves-
Sauter vers: